Actualités à la une

  • Accessibilité : les mesures pour le logement annoncées lors de la 4e Conférence nationale du handicap
Accessibilité : les mesures pour le logement annoncées lors de la 4e Conférence nationale du handicap
Mis en ligne le 23 mai 2016

A l'occasion de la 4e Conférence nationale du handicap qui s'est tenue jeudi 19 mai, le gouvernement s'est notamment engagé à lever les obstacles au développement des formes de logement accompagné et d'habitat partagé.

A l'occasion de son discours de clôture de la 4e Conférence nationale du handicap qui s'est tenue à l'Elysée jeudi 19 mai 2016, François Hollande a annoncé plusieurs mesures en faveur des personnes handicapées, répondant à certaines revendications des associations. Le chef de l'Etat, en présence de Manuel Valls et de plusieurs ministres, a insisté sur la « mobilisation de la Nation toute entière, dans la durée, et au-delà des clivages (...) pour bâtir une société inclusive ».

Sur le plan du logement, le gouvernement a annoncé son engagement à lever les obstacles au développement des formes de logement accompagné et d'habitat partagé.

Autres mesures, le développement de l'offre de logements accompagnés dans le parc social sur la base d'une convention à conclure entre l'Etat et l'Union sociale pour l'habitat et le lancement par l'Union sociale de l'habitat d'un appel à projets « HLM, partenaires des personnes en situation de handicap ».

« L'accessibilité du cadre bâti est un principe fondamental pour améliorer la qualité de vie de nos concitoyens », a réaffirmé Emmanuelle Cosse, la ministre du Logement, lors de cette Conférence nationale du handicap.

Le gouvernement s'appuie sur les Agendas d'accessibilité programmée (Ad'Ap) censés rendre les Etablissements recevant du public (ERP) 100% accessibles. « Au 1er mai 2016, sur un million d'ERP, la moitié sont entrés dans la démarche des agendas, a rappelé François Hollande. 300 000 d'entre eux ont programmé des travaux dans un délai qui ne pourra pas être supérieur à 3 ans. En comptant déjà les centaines de milliers d'établissements qui sont accessibles, il en reste encore 20% qui doivent s'engager dans ce mouvement. »